Élections des présidents de comité de la CPU

24 janvier 2019

Suite à l’élection du Bureau de la CPU des membres du conseil d’administration et des présidents de commission, le 20 décembre dernier, les président.e.s de comité ont été désigné.e.s.

 

Le comité Europe sera présidé par Patrick Lévy, président de l’ Université Grenoble Alpes

Fruit d’une volonté politique, la mise en place du comité a été impulsée par Gilles Roussel, élu président de la CPU en décembre 2016, qui entendait placer l’Europe au cœur des priorités de la CPU.

Face aux défis majeurs relatifs aux questions européennes, particulièrement ceux de la constitution d’universités européennes ou encore de l’horizon 2020,  ce comité transversal est en situation  de réagir vite sur les sujets d’actualité européens en associant la recherche, la formation et l’innovation. Il œuvre aussi à la concertation entre la CPU et ses homologues européennes

Le comité transition écologique et énergétique sera co-présidé par Annick Allaigre et Jean-Marc Ogier

Créé en 2013, il associe des président.e.s d’université, des responsables en charge du développement durable, de la responsabilité sociétale, du patrimoine ou de la qualité, des vice-président.e.s et chargé.e.s de mission issu.e.s des établissements membres de la CPU, ainsi que des invités permanents. Ses missions sont multiples : conforter l’implication de la CPU dans les dispositifs de valorisation des réalisations des établissements, consolider et élargir la sphère d’influence de la CPU auprès des parties prenantes, valoriser les actions des établissements par la production de guides et supports nationaux, ainsi que des rencontres. Enfin sensibiliser aux enjeux du développement durable, de la responsabilité sociétale et du patrimoine.

Le comité numérique sera co-présidé par Alain Bui et Jean-Marc Ogier

Alors que les universités devaient déjà faire face à une multiplication des usages du numérique dans des fonctions comme la documentation, la pédagogie, la recherche, les systèmes d’information et les réseaux ou encore les métiers de gestion et de management, la CPU a identifié le numérique comme un levier de changement et un chantier d’investissement durable et créé le comité en 2012. Il s’agit en effet de faire  des établissements de véritables acteurs de la mutation issue de la généralisation des outils numériques, ce qui suppose un travail de veille, d’anticipation et de réflexion sur ses impacts que soit en termes organisationnels ou culturels.

Le comité Communication et attractivité des universités sera présidé par François Germinet, président de l’Université de Cergy Pontoise

Créé en octobre 2017, le comité propose aux présidents d’université un espace de réflexion et d’échange sur l’image de l’Université dans l’espace public et sur les enjeux de la communication pour leur établissement. En 2018, les objectifs du comité se sont focalisés sur la perception de la société sur l’Université, avec l’invitation de personnalités du monde de l’enseignement, des médias et de la sphère socio-économique. Dans le cadre du comité se structurent également des actions de formation en communication et un travail autour d’actions de communication nationales.