Election présidentielle : remédier à l’abstention chez les étudiants

Avec 9 millions de voix à la dernière élection présidentielle au premier tour comme au deuxième tour, l’abstention constitue un électorat à part entière. Parce que les origines de l’abstention sont diverses et que la mobilité étudiante constitue une problématique à part, la société Proxynium a développé une plateforme numérique et transpartisane à l’usage des jeunes électeurs afin de faciliter le vote par procuration en les mettant en relation avec les militants des partis politiques de leur choix.

Souvent décrit comme le fruit d’un désamour des Français pour la politique, les origines de l’abstention sont en réalité bien plus diverses :

– Les jeunes ignorent qu’ils sont inscrits sur les listes électorales sous condition d’avoir fait l’objet d’un recensement à 16 ans ;
– 7 millions d’électeurs sont mal-inscrits sur les listes électorales, et cela concerne d’avantage les populations étudiantes et les jeunes actifs ;
– Il peut être difficile de trouver un mandataire partageant la même conviction politique dans le cadre du vote par procuration.

Et la mobilité étudiante constitue une problématique toute particulière : l’éloignement géographique du lieu de formation par rapport à la commune de résidence des parents, la mobilité internationale, et les stages peuvent renforcer l’abstention.

Une plateforme simple et sécurisée

La société Pronynium a donc mis au point une plateforme pour mettre en relation un citoyen avec un militant, adhérent ou sympathisant politique, susceptible de porter sa voix aux prochaines élections présidentielles (23 avril et 7 mai prochains) et législatives. Tous les candidats à l’élection présidentielle sont bien évidemment représentés.

Une fois sur la plateforme, les démarches à effectuer sont simples. A noter : il ne s’agit que d’une plateforme de mise en relation qui n’exonère en rien le citoyen des démarches classiques à effectuer pour faire une procuration.

Ouverte le 23 mars dernier, la plateforme est gratuite, de confiance et sécurisée puisque toutes les données collectées ne sont ni vendues ni communiquées à un tiers à l’exception du mandataire dans le cadre de la procuration. A la fin des élections législatives, toutes les données seront supprimées.

Consultez la plateforme