Démission du président du Conseil européen de la Recherche

9 avril 2020

Communiqués

Le président du Conseil Européen de la Recherche (ERC) a annoncé ce mardi 7 avril au soir sa démission. Sa prise de fonction au début de l’année ne pouvait laisser augurer d’un tel scenario, a fortiori dans le contexte de crise sanitaire que l’on connaît. Le communiqué dans lequel il justifie sa décision laisse entrevoir un désaccord de fond avec l’ensemble des membres du Conseil scientifique de l’ERC, au moment même où l’épidémie de COVID-19 crée un besoin de convergence de toutes les forces vives de la recherche et de l’innovation afin d’apporter les réponses qu’attendent les citoyens européens.

La communauté scientifique sait bien ce que la recherche et son développement doivent à l’Europe. La Conférence des présidents d’université (CPU) tient à rappeler que la Commission européenne a lancé plusieurs appels à projets successifs, qui s’ajoutent à ceux qu’ont impulsés de nombreux Etats-membres : cette démarche témoigne de l’engagement, indispensable, de l’Europe dans la lutte contre le virus.

La CPU a défendu de longue date et continuera à défendre l’Europe de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation ; elle attend aujourd’hui de celle-ci qu’elle soit fidèle à son message de mobilisation autour des urgences pour nos sociétés et des transitions qui auront un impact fort sur leurs évolutions. Elle demande instamment au gouvernement français d’œuvrer à rétablir la solidarité pour aller de l’avant.

 


CPU’s statement on ERC President’s Resignation

On Tuesday 7 April, Prof. Mauro Ferrari announced his resignation from his position as President of the European Research Council (ERC). In the current context caused by the coronavirus health crisis, no one could have possibly foreseen such a denouement, since he had come into office only three months before.

At a time when the fight against the pandemic calls for further and faster collaboration between all the researchers and stakeholders involved so as to provide appropriate responses to the expectations of all European citizens, the statement listing the reasons why he made such a decision revealed that there existed deep divisions between himself and the members of the ERC Scientific Council.

The French Rectors’ Conference (CPU) wishes to point out that the European Commision has already launched various calls for projects about Covid-19, on top of those which several Member States have also initiated. Such combined actions testify to Europe’s necessary commitment and backing of the research and development community.

For long, CPU has been supportive of higher education, research and innovation in Europe, and will continue to do so. It calls on Europe not to swerve from its determination and mobilization in helping European societies to face today’s emergencies and prepare for tomorrow’s transitions and evolutions, with its attendant impacts. It similarly calls on the French government to take all the steps needed in order to restore the sense of solidarity that will drive Europe forward.

Sur le même thème

28 avril 2020

L'Initiative "Universités Européennes" a été au centre de nombreuses discussions dans le domaine de l'enseignement supérieur et de la recherche en Europe...