Déclaration commune de la CPU, de la HRK et de la KRASP

8 septembre 2014

Les présidents  des conférences de présidents d’université allemande, française et polonaise  souhaiteraient commenter la probable future structure de la Commission Européenne, en particulier en ce qui concerne le Commissaire en charge de l’enseignement supérieur.  Tout en étant pleinement conscients que les indications communiquées sont encore provisoires, nous aimerions faire entendre notre profonde inquiétude quant à l’intention de créer un portefeuille de Commissaire portant sur ‘’les Compétences, la Jeunesse et le Multilinguisme’’.

Nous sommes, en effet,  convaincus que le remplacement du terme ’’éducation’’ par celui de ‘’compétences’’ enverrait un signal négatif et erroné.

Nous sommes profondément convaincus que l’éducation et en particulier l’enseignement supérieur  ne peuvent être réduits aux compétences. Le rôle des universités est crucial pour le bien-être de l’Europe de demain. L’enseignement supérieur ainsi que la recherche contribuent à la croissance, l’emploi et l’innovation. L’éducation et l’enseignement supérieur façonnent la pensée critique et le comportement en société,  contribuant ainsi à la sensibilité culturelle et à la citoyenneté européenne. Ils ont un rôle crucial à jouer pour aider l’Europe à surmonter les crises actuelles.

Mais pour que l’enseignement supérieur remplisse ces tâches, il est nécessaire de l’appréhender selon la tradition européenne classique d’inculcation des connaissances  ET de stimulation et de développement des esprits critiques. Les compétences sont certes importantes mais elles ne représentent qu’un aspect de l’éducation et de l’enseignement supérieur.

Notre intime conviction est que le futur portefeuille du Commissaire (et la Direction Générale qui lui est associée) devrait continuer à proposer le terme ‘’éducation’’ dans son intitulé.

Pour les mêmes raisons, nous regrettons la disparition de l’unité Université au sein de la DG Recherche et Innovation au bénéfice d’une unité Compétence.
Conformément à la déclaration de presse de l’Association européenne des universités (EUA), nous lançons donc un appel aux institutions de l’UE pour qu’elles reconsidèrent leur proposition et qu’elles s’assurent que l’éducation est spécifiquement mentionnée dans le portefeuille du prochain collège des commissaires.

Professeur Jean-Loup SALZMANN, Président, Conférence des Présidents d’Université (CPU)
Professeur Horst HIPPLER, Président, Hochschulrektorenkonferenz (HRK)
Professeur Wieslaw BANYS, Président, Konferencja Rektorów Akademickich Szkół Polskich (KRASP)

Sur le même thème

21 juin 2018

La dernière réunion des « Correspondants Europe » des Universités s’est tenue à Bruxelles les mardi 19 et mercredi 20 juin 2018.

8 juin 2018

A l’initiative de la CPU, les représentants des conférences de présidents et recteurs d’université allemande, britannique, espagnole...