Décision concernant la Central European University

6 avril 2017

CPU Infos

La Conférence des Présidents d’Université (CPU) s’étonne et regrette vivement la décision prise par les autorités hongroises conduisant la Central European University (CEU) à cesser ses activités d’enseignement et de recherche en Hongrie.

La CPU tient à saluer l’excellence internationalement reconnue des travaux et des actions conduits par la CEU depuis de nombreuses années, et déplore qu’une décision purement politique soit prise au détriment de l’avancement de la connaissance. Ce serait méconnaitre le fonctionnement de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation que de penser que la fermeture d’un établissement entrainerait par ricochet un bénéfice pour les autres établissements hongrois.

C’est au contraire toute la communauté scientifique et universitaire hongroise qui va pâtir de cette décision, et, au-delà, les établissements avec lesquels la CEU entretient des relations depuis de nombreuses années.

La CPU dénonce une application littérale et aveugle d’un principe de préférence nationale pour le moins discutable, et espère que cet exemple malheureux ne sera pas suivi par d’autres pays en Europe.
La CPU, enfin, déplore que les autorités hongroises n’aient pas consulté sur ce sujet la conférence des recteurs d’université hongrois avant de prendre leur décision.