Décès de Georges Molinié

6 juin 2014

Le bureau de la CPU a appris avec une grande tristesse le décès de George Molinié, au terme d’une longue maladie. George Molinié aura été, de par les responsabilités qu’il a exercées tout au long de sa carrière, une personnalité qui a marqué durablement l’histoire des universités parisiennes et, plus largement, de  l’Université française.

Président de Paris-Sorbonne de 1998 à 2003, puis de 2008 à 2012, George  Molinié a porté avec conviction et panache les intérêts d’une université dont le nom évoque, partout dans le monde, l’excellence de l’enseignement et de la recherche de notre pays. Convaincu que notre potentiel commun d’innovation dépend de notre capacité à faire dialoguer des disciplines et des cultures scientifiques différentes, Georges Molinié a œuvré pour la création de Sorbonne Universités,  marquant notre communauté par son engagement pour les Humanités, et sa défense constante des personnels des universités. Membre du bureau de la CPU de 2000 à 2002, avec Bernard Belloc et Xavier Chapuisat, George Molinié fait également partie de l’histoire de notre conférence, et celles et ceux qui l’y ont connu se souviendront d’un homme de poigne, aux prises de parole pleines de verve et d’humour.

La CPU adresse aux proches de Georges Molinié, son épouse, ses enfants et petits enfants, aux collègues, personnels et étudiants qui l’ont côtoyé ses plus sincères condoléances et s’associe à la douleur de leur perte.

7 août 2019

De nombreuses études le montrent : le soleil nous rend de bonne humeur...

7 août 2019

Pour produire de l’électricité renouvelable au plus près de sa consommation, il faut valoriser le gisement solaire en ville...