CPU : hommage à Richard Descoings

4 avril 2012

Communiqués

La Conférence des présidents d’université (CPU) a appris avec stupéfaction le décès de Richard Descoings, directeur de l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po).

La CPU tient avant tout à témoigner sa grande tristesse. Elle présente ses condoléances aux proches de Richard Descoings et à la communauté étudiante, administrative et scientifique de Sciences-po, ainsi qu’aux anciens étudiants de la rue Saint-Guillaume, tous aujourd’hui en deuil. Le monde de l’enseignement supérieur et de la recherche a perdu avec M Descoings l’une de ses grandes figures. Tous les présidents d’université rendent hommage à un collègue dont la vision généreuse et ambitieuse de l’enseignement supérieur savait effacer la frontière entre universités et grandes écoles, lui qui présentait son institution comme “une université d’abord”.

Richard Descoings était membre de la Conférence des présidents d’université, en qualité de directeur d’un grand établissement. Revendiquant la nature universitaire de l’IEP de Paris, il a toujours suivi avec attention les travaux marquant l’évolution du paysage d’enseignement supérieur et de recherche français, en particulier lors de la conception de la loi relative aux libertés et responsabilités des universités. Le rapprochement entamé par l’IEP avec plusieurs établissements parisiens témoignait également de cette volonté d’intégration résolument universitaire, tout comme les liens créés avec les universités lors de l’ouverture en province d’antennes dédiées aux premiers cycles de l’Institut.

Avec lui la CPU perd un acteur qui, à la force de ses seules convictions et de son action, était capable d’initier au niveau de son établissement des expérimentations susceptibles de bousculer nos certitudes et transformer nos modèles nationaux. Les conventions lancées par l’IEP avec les lycées des zones d’éducation prioritaire resteront une des meilleures illustrations de l’action de Richard Descoings, renouvelant par la suite, comme par exemple avec les «cordées de la réussite», l’approche de la démocratisation de notre enseignement supérieur pour le rendre accessible à toute la jeunesse de notre pays.

Sur le même thème

20 septembre 2013

Jean-Loup Salzmann, Khaled Bouabdallah, Gérard Blanchard et tous les membres de la Conférence des présidents d'université ont la profonde tristesse de faire part du décès de leur collègue. (...)

30 janvier 2013

La Conférence des Présidents d’Université souhaite apporter ses plus sincères condoléances aux proches de Gilles Le Blanc, décédé le 20 janvier dernier à l’âge de 44 ans.Dans ses derniè (...)