Covid-19 : la CPU se félicite du maintien de l'ouverture partielle des universités et salue cette décision essentielle pour les étudiants

1 avril 2021

Communiqués

La Conférence des Présidents d’Université (CPU) se félicite de la décision du Président de la République de laisser les universités ouvertes et de permettre aux étudiantes et aux étudiants de continuer à assister à leurs cours en présentiel, une journée par semaine, pour la suite du second semestre. L’accueil des enseignements de travaux pratiques et dirigés, en petits effectifs, ainsi que l’accès aux services sur rendez-vous se maintiendront, dans le strict respect des consignes sanitaires. Ces mesures défendues par la Ministre de l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation, permettent aux universités d’assurer par des dispositifs adaptés la continuité du service public de l’enseignement supérieur et de la recherche. La CPU salue la prise en compte, par les pouvoirs publics de la situation particulière des étudiants dans une année universitaire particulièrement perturbée.

La CPU rappelle que, depuis le départ et sur l’ensemble du territoire, les universités sont très engagées dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19, notamment avec les étudiants en santé et les personnels hospitalo-universitaires. Les universités sont également engagées dans l’accompagnement de la jeunesse, laquelle paie un prix très lourd sur les plans social, économique et psychologique, comme le montrent toutes les enquêtes. Les établissements apportent un soutien particulier aux plus fragiles avec lesquels il est crucial de garder le lien et qu’il faut continuer de soutenir sur le plan matériel et de leur santé. 

La CPU rappelle que les universités n’ont jamais été des lieux de contamination. Elle continue de défendre le principe d’une ouverture maîtrisée des établissements afin que, dès que les conditions sanitaires le permettront, et grâce à la vaccination de l’ensemble de la communauté, les établissements puissent rouvrir entièrement et accueillir l’ensemble des étudiantes et des étudiants, mais aussi des personnels, dont le dévouement sans faille doit être une nouvelle fois salué.