Coup de projecteur : à l’université de Limoges, Poitiers et la Rochelle, une convention pour l’entrepreneuriat étudiant

12 février 2015

On en parle

Accompagner les projets du Pôle étudiant pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat (PEPITE) des régions Limousin et Poitou-Charentes : tel est l’objectif de la convention signé le 2 février dernier, entre la Caisse des dépôts et la Communauté d’universités et d’établissements Limousin Poitou-Charentes.

Cette convention vise à soutenir la réalisation par Pépite Limousin Poitou-Charentes d’un ensemble d’actions contribuant sur la période 2014-2016 à :
– renforcer la culture entrepreneuriale et d’innovation dans les formations supérieures et favoriser l’émergence d’entreprises à potentiel de croissance et d’emploi ;
– Valoriser la démarche entrepreneuriale par l’intermédiaire du statut national étudiant-entrepreneur mis en place à la rentrée universitaire 2014 ;
– Créer du lien entre l’enseignement supérieur et l’enseignement secondaire ;
– Encourager l’entrepreneuriat des femmes et l’entrepreneuriat social ;
– Renforcer l’accès à l’entrepreneuriat des jeunes peu ou pas qualifiés en favorisant les partenariats entre les PEPITE et les Missions locales.

Les PEPITE au centre du dispositif
Créés fin 2013, les PEPITE contribuent à la généralisation de la culture à l’entrepreneuriat et à l’innovation en licence, master et doctorat, et dans toutes les filières de formation. Associant les universités, les grandes écoles, les acteurs économiques et les réseaux associatifs, ils visent à offrir un dispositif mutualisé et complet, de la sensibilisation à l’accompagnement à l’entrepreneuriat à destination des étudiants et jeunes diplômés.
Tous les étudiants au cours de leurs études ont la possibilité ainsi d’être formés à l’entrepreneuriat et à l’innovation, d’être accompagnés et aidés dans leur projet.
PEPITE Limousin Poitou-Charentes est porté par la Communauté d’universités et d’établissements. Il associe 5 partenaires : les 3 universités de Poitiers, du Limousin et de la Rochelle et les 2 écoles d’ingénieurs Ensma (Ecole nationale supérieure de mécanique et d’aérotechnique) et Ensci (Ecole nationale supérieure de céramique industrielle).

La convention du 2 février a été signée en présence d’Hélène Pauliat, présidente de l’université de Limoges, Yves Jean, président de l’université de Poitiers et Isabelle Sueur, vice-présidente de l’université de la Rochelle.

Photo : signature de la convention, le 2 février dernier