Coopération France–Uruguay : des accords universitaires pour faciliter la mobilité étudiante

8 décembre 2015

On en parle

Actualité de l’université Lyon 3 Jean Moulin

À l’occasion de la visite d’Etat du Président Uruguayen, Tabaré Vázquez, en France les 28 et 29 octobre derniers, qui visait à renforcer les liens et les coopérations économiques universitaires et culturelles entre la France et l’Uruguay, plusieurs accords de coopération ont été signés lors d’une rencontre à l’Elysée.

Parmi eux, un accord de reconnaissance mutuelle des diplômes universitaires et du supérieur entre la CPU – représentée par Jacques Comby, président de l’université Lyon 3 Jean Moulin et président de la Commission des Relations internationales de la Conférence des Présidents d’Université – et la CDEFI – représentée par François Cansell, directeur général INP Bordeaux – pour la France, et l’UDELAR (Université de la République) pour l’Uruguay – représentée par son Président Roberto Markarian.

Cet accord s’inscrit dans le développement de la politique internationale de recherche et de formation du supérieur de la France. Il s’ajoute aux nombreux accords signés par la CPU avec des pays d’Amérique Latine, dont récemment l’Argentine et la Colombie, et prochainement le Costa Rica. Il devrait permettre, comme les précédents accords, de faciliter considérablement la mobilité étudiante et la création de formations bi-diplômantes ou délocalisées entre les deux pays signataires.

Photo : De g. à d. : Roberto Markarian, Jacques Comby et François Cansell signent l’accord de reconnaissance mutuelle lors de la visite d’Etat du Président Uruguayen, Tabaré Vázquez, avec le Président de la République, François Hollande.