Communiqué de soutien à l’Université de Franche-comté

La CPU souhaite affirmer son soutien plein et entier au President de l’université de Franche Comté, Jacques BAHI ainsi qu’aux membres du conseil d’administration de son établissement. Le conseil d’administration de l’université à en effet été brutalement envahi par des individus masqués.
L’Université est un lieu de dialogue où l’expression libre et le respect de la parole de l’autre doivent être garanties, la brutalité, l’agressivité, la violence n’y ont pas leur place.

La CPU condamne fermement les manifestations de “violences physiques et psychologiques” dont ont été victimes les membres du conseil d’administration de l’université de Franche Comté et apporte son plein soutien aux démarches qu’elle a engagées. Nous espérons le retour prochain d’une situation apaisée et d’un dialogue constructif au profit des étudiants et personnels de l’établissement.

Sur le même thème

11 octobre 2019

La Conférence des présidents d’université prend acte de la décision n°2019-809 QPC du 11 octobre 2019 du Conseil constitutionnel...

8 octobre 2019

L’Université française forme chaque année plus d’1,6 million d’étudiants...