Capacité d'évaluation : L’Assemblée nationale s'appuie sur les centres de recherche universitaires

18 juillet 2018

Communiqués

La Conférence des Présidents de l’Assemblée nationale a émis ce mardi 17 juillet un avis favorable à la réalisation d’études économiques approfondies dans la perspective de l’élaboration du projet de loi de finances pour 2019 et dans le cadre du renforcement des capacités autonomes d’évaluation de l’Assemblée nationale. Ces études seront confiées à des centres de recherche publics, adossés à des structures universitaires.

La Conférence des présidents d’université (CPU) se félicite de la confiance accordée par l’Assemblée aux chercheurs et aux centres de recherche publics de nos universités pour appuyer les parlementaires de toutes sensibilités politiques dans l’analyse et l’étude d’impact de la future loi de finances. Cette confiance témoigne de la qualité de la recherche publique, de celle de nos chercheurs et de leur indépendance.

Pour aller plus loin, les universités sont prêtes à relever le défi et accompagner l’Assemblée nationale dans cette démarche d’évaluation des politiques publiques pour enrichir les débats publics et pour qu’il puisse pleinement légiférer en toute autonomie. Les universités et ses centres de recherche soutiennent le Parlement dans la création d’une Agence parlementaire de l’évaluation pour le doter ainsi d’une capacité d’expertise où nos chercheurs auront un rôle déterminant. La CPU émet le vœu de la signature à brève échéance d’une convention-cadre pour y parvenir.