Alliance Athéna : une activité dense pour promouvoir les sciences humaines et sociales

13 septembre 2018

CPU Infos

Le rapport d’activité 2017 de l’alliance Athéna vient de paraître. « Outre la restitution fidèle des activités de l’alliance, [le rapport] dessine les grandes lignes de ce vaste ensemble scientifique dont les contours précis sont mal connus dans le détail, alors qu’il rassemble 5 % des chercheurs des organismes et près de 45 % des enseignants-chercheurs titulaires des établissements d’enseignement supérieur », affirme Jean-François Balaudé, président de l’alliance Athéna et président de l’Université Paris Nanterre, dans l’édito.

Créée en 2010, Athéna joue un rôle de coordination des différents acteurs des humanités et des sciences sociales en France. Elle constitue un lieu d’échanges entre universités, grands établissements, grandes écoles, et organismes actifs dans les sciences humaines et sociales, et en particulier le CNRS, sur leurs stratégies et leurs objectifs aux niveaux international, national et territorial.

Membre d’Athéna, la CPU l’est aussi des quatre autres alliances de recherche : ANCRE (énergie), ALLENVI (environnement), AVIESAN (santé) et ALLISTENE (numérique).