Accord France / Japon

Lundi 5 mai, à 10h, la « Convention de reconnaissance mutuelle des études, des diplômes et des crédits en vue d’une poursuite d’études dans les établissements d’enseignement supérieur du japon et de la République française » a été signée par Hiroshi Matsumoto Président de la Japan Assocation of National Universities (JANU) d’une part et par la Conférence des présidents d’université (CPU) représentée par Luc Hittinger et la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CDEFI) représentée par Elisabeth Crépon. La signature de cet accord s’est faite à l’Elysée, en présence de François Hollande et de Shinzo Abe, Premier ministre japonais et a pour but de « promouvoir les échanges dans le domaine de l’enseignement supérieur entre la France et le Japon ».

Sur le même thème

27 novembre 2017

La CPU s’alarme une nouvelle fois de la situation de nombreux universitaires turcs dont les droits à l’expression lui apparaissent bafoués et des entraves posées à leurs libertés.