A l’heure d’été, les universités toujours fidèles à leurs missions

Lorsque les partiels se terminent et que les étudiants quittent petit à petit les bancs de l’université, cette dernière amorce sa mue estivale. Lieux de savoirs, de culture et d’accueil, les universités continuent, pendant l’été, à honorer leurs missions en lançant des actions originales : summer school pour les étudiants étrangers, tournages de films, ouverture du campus à la culture et organisation de cours à destination d’un public des plus varié. Zoom sur une vie universitaire qui ne s’interrompt pas, ou peu, pendant l’été.

Les universités, lieux de culture et de convivialité

L’été est un moment privilégié pour l’activité culturelle sur les campus. Et nombreuses sont les universités qui investissent ce champ.

A l’université Bordeaux Montaigne, place à la musique : depuis trois ans, le campus accueille le Reggae Ska Festival, le plus grand festival reggae français, qui fête ses 19 ans avec plus de 60 artistes programmés. Ce sont 50 000 festivaliers qui sont attendus du 5 au 7 août, sur le campus qui se transformera pour faciliter l’accueil des festivaliers (zone de camping…).

L’université Lumière Lyon 2, par exemple, pour qui le rapprochement entre la culture et le savoir a toujours été une évidence, accueille, durant l’été, une compagnie de théâtre en résidence artistique. En 2015, l’université avait reçu la compagnie Acli Boureima Kienou pour la création de sa pièce Cabaret Blues qui a été présentée au grand public par la suite.

Certaines universités s’ouvrent à des tournages de films. C’est le cas de l’Université Paris 13 qui a accueilli au début du mois de juillet le tournage du long métrage “Jusqu’à la garde”, réalisé par Xavier Legrand. Rappelons que l’été dernier l’université avait accueilli le tournage de l’épisode 4 de la série « le Baron noir ».

Un moment privilégié pour les étudiants étrangers

L’été est un moment de rencontre particulier pour l’université car elle est mobilisée pour accueillir les étudiants étrangers et pour leur permettre de se familiariser avec leur nouvel environnement. Parmi les initiatives pour les aider, on retiendra :

– L’université d’été de l’université Lumière Lyon 2, entièrement conçue en anglais, d’une durée de trois semaines ;
– La « summer school » organisée par les universités Paris-Est Marne-La-Vallée et Paris-Est Créteil, du 4 au 22 juillet et qui propose, en matinée, des cours intensifs, tandis que les après-midi sont réservés à la culture et au sport ;
– Un stage d’été à l’université d’Orléans, du 24 juin au 22 juillet, pendant lequel l’Institut français reçoit des étudiants étrangers pour un stage d’apprentissage de la langue française ;
– Un stage d’intégration « Français Langue Etrangère », du 29 août au 2 septembre, à l’université d’Orléans. Pour une réussite et une meilleure intégration des étudiants, une semaine de mise à niveau en français et découverte des méthodes de travail universitaire est organisée pour les étudiants étrangers sélectionnés.
Un stage d’apprentissage du français proposé par le département d’études du français langue étrangère (DEFLE) de l’université Bordeaux Montaigne.
– L’organisation de l’Université internationale d’été de Nice à la faculté Lettres, Arts et Sciences Humaines, à l’université Nice Sophia Antipolis, du 5 au 27 juillet, puis du 2 au 24 aout.
– A l’université de technologie de Troyes, l’accueil et l’accompagnement des étudiants non-francophones, à la fin du mois de juillet, et un « summer program » pour environ 80 étudiants étrangers. Du 1er au 28 août, des cours de français leur seront proposés ainsi que diverses activités culturelles.
– L’accueil par la faculté de Droit, économie et sciences sociales de l’université de Tours, pendant une semaine, des étudiants polonais de l’université de Lόdź. A noter : le partenariat entre l’université de Tours et celle de Lόdź a conduit, il y a quelques années, à la création d’une Ecole de Droit français implantée en Pologne, pour contribuer à la formation de juristes francophones de haut niveau.
L’organisation d’un parrainage international par la ComUE Languedoc-Roussillon Universités et le Crous de Montpellier. Ce dispositif d’accueil personnalisé pour les étudiants internationaux nouvellement arrivés à Montpellier, Nîmes ou Perpignan, est assuré pendant les mois de juillet et août.

Un été studieux toujours possible pour les étudiants

L’été est souvent la dernière ligne droite pour la rédaction des mémoires de fin d’études ou des thèses. Pour répondre à ces exigences, de nombreuses universités ouvrent leur bibliothèque une bonne partie de l’été.

De nombreux cours sont, par ailleurs, organisés pour préparer la rentrée de manière optimale. Par exemple, deux sessions de préparation intensive à l’examen d’entrée à l’Ecole des avocats ont lieu à l’université Toulouse 1 Capitole.

Dans le cadre du plan de réussite en licence, la Faculté de droit et science politique de l’université Toulouse 1 Capitole invite les nouveaux bacheliers inscrits en première année de droit à participer à l’Université d’été pour leur donner l’opportunité de s’approprier le cadre intellectuel qu’ils vont intégrer l’année suivante.

Des colloques, des conférences et des manifestations scientifiques

Parmi les autres actions pendant l’été, les universités proposent des enseignements différents et des cours ou des formations à des publics inhabituels. En témoigne, la « Fashion Summer Session » qui se tient, chaque année, à l’université Lumière Lyon 2. Créée en 2003 et organisée par l’université de la Mode, filière de l’université Lyon 2, la Fashion Summer Session permet à des étudiants et à de jeunes professionnels étrangers de venir à Lyon, centre d’une région de création de textile innovante. En 2016, la Fashion Summer Session » aura lieu du 20 juin au 9 juillet.

Ou encore, l’université Bordeaux Montaigne et son école de journalisme qui proposent une formation spécifique pour se spécialiser dans les connaissances viticoles, en anglais et en espagnol, au cœur des domaines viticoles du bordelais, du 4 au 10 juillet.

A l’université Bretagne Sud, les journées nationales de l’archéologie ont eu lieu les 17 et 18 juin, au sein du département Lettres, langues, sciences humaines et sociales.

Enfin, dans le cadre d’une première rencontre avec l’université, l’association Science Ouverte de l’université Paris 13 propose un stage qui portera sur « les courbes », pendant deux semaines, à une trentaine de lycéens de Seine-Saint-Denis qui intégreront une 1ère scientifique en septembre prochain.

L’Université de Nouméa plus que jamais en effervescence

Soumis au calendrier austral, les amphithéâtres seront pleins à l’université de Nouméa aux mois de juillet et août, l’année universitaire débutant en effet en février et se terminant en octobre.

Les initiatives publiées dans cet article ne sont bien évidemment pas exhaustives mais reflètent l’incroyable activité que déploient les universités au cours des étés.

Photo : le tournage du long métrage “Jusqu’à la garde”, à l’université Paris 13, au mois de juillet 2016

Sur le même thème

13 octobre 2017

Presse nationale, presse quotidienne régionale, télévision, radio, magazine, on parle de l'Université dans les médias.

4 octobre 2017

Presse nationale, presse quotidienne régionale, télévision, radio, magazine, on parle de l'Université dans les médias.